L’Assemblée Générale 2006 couronne, cette année une décennie d’activités de TM. La création de notre association le 6 janvier 1996, moins de deux années après la naissance de Transparency International, devait marquer l’engagement de la société civile marocaine dans un mouvement international né du refus d’admettre comme une fatalité, un fléau universel qui neutralise les droits fondamentaux et inhibe toute chance de développement, en particulier des pays démunis. Les interdictions successives de l’assemblée générale constitutive ont eu pour effet de limiter la fondation aux personnes les plus déterminées pour ce projet, tandis que le refus de leur délivrer le récépissé administratif de dépôt de dossier a transformé l’initiative en action de résistance et de revendication civiques autour de laquelle s’est constituée une solidarité citoyenne tissée par les forces démocratiques et particulièrement par le mouvement associatif. Pendant dix années, la Journée nationale de lutte contre la corruption a rappelé cette naissance au forceps. Cette manifestation annuelle qui a été l’occasion de renouveler et de renforce l’alliance contre la corruption et pour le respect du Droit, devait d’ailleurs inspirer les promoteurs de la Convention des Nations Unies contre la corruption qui ont érigé le 9 décembre de chaque année, soit la veille de la journée internationale des droits humains, en journée internationale contre la corruption. Transparency Maroc trouve ainsi ses marques dans un mouvement profondément ancré tant dans l’évolution sociale et politique interne que dans une dynamique internationale qui a puisé ses forces au sein de la société civile pour finir par rallier à son combat, les organisations internationales et les Etats. Ce combat n’est du reste qu’à ses débuts. Il reste à assurer l’intégration des règles internationales dans le droit interne et à rendre celui-ci effectif grâce à un engagement décisif des pouvoirs publics, des opérateurs économiques et de l’ensemble de la société civile. Transparency Maroc doit maintenir son rôle de leader dans cette évolution, qu’elle a acquis grâce à son engagement loyal,à son expérience décennale et au capital de confiance dont elle jouit tant au sein de la société marocaine que dans le mouvement international pour la transparence et la bonne gouvernance. L’assemblée générale élective de 2006, fournit une nouvelle occasion de rattacher le bilan à une vision stratégique par laquelle l’association s’attaque au fléau de la corruption par une mobilisation sociale large, un partenariat ouvert avec les pouvoirs publics, mais aussi par un travail permanent d’évaluation et de renforcement des capacités internes.

actualités

agenda

Il n'y a pas évènements à venir en ce moment.

NOS PARTENAIRES