La gouvernance fiscale est parmi l’une des portes d’entrée des réformes structurelles d’un Etat qui vise à mettre en place un « modèle de développement » fondé sur l’équité, la justice sociale et le respect de la dignité humaine. Dans ce cadre, l’Etat est acteur qui doit veiller à ce que les politiques publiques soient financées par des ressources durables sans perturber la dynamique de mobilisation économique et sociétale nécessaire à la croissance et au développement durable.

Présentation du projet:

Le projet s’inscrit dans le cadre de la 2ème phase de partenariat avec la fondation Oxfam au Maroc. La première phase (2016-2018), étant basée sur la réalisation d’un diagnostic des risques de corruption dans la gestion de l’impôt.

Ainsi, cette deuxième phase (2019-2020)  est dédiée à des actions de plaidoyer auprès des institutions intervenant dans le processus fiscal et budgétaire au Maroc.

Objectifs du projet:

Participer à promotion de la transparence fiscale au Maroc

Lutter contre la corruption dans le domaine de la gestion de l’impôt au Maroc

Approche méthodologique : moyens mis à dispo./activités/outils:

Cette 2ème phase du projet se focalise sur des actions de plaidoyer à travers les quelles nous mettons en exergue l’expertise approuvée de notre équipe des experts et consultants dans le domaine de la fiscalité et des finances publiques. Dans ce cadre nous avons programmé les activités suivantes :

Débat national sur la réforme fiscale ;

  • 2 rencontres avec les parlementaires de la 1ère Chambre ;
  • 2 rencontres avec les parlementaires de la 2ème Chambre ;
  • 2 Rencontre avec le ministère de l’économie et des finances ;
  • Séminaire sur l’amélioration du « Budget citoyen » ;
  • Campagne médiatique de sensibilisation de l’opinion publique.

Approche méthodologique : moyens mis à dispo./activités/outils:

  • Concevoir des politiques fiscales et budgétaires répondant au principe de transparence et au droit d’accès à l’information ;
  • Faire de la prévention de la corruption et de la fraude fiscale une priorité nationale ;
  • Adapter les politique fiscales et budgétaire au principe de la responsabilité liée à la reddition des comptes ;
  • Impliquer les priorités des citoyen(ne)s dans d’élaboration des lois de finances.

actualités

agenda

Il n'y a pas évènements à venir en ce moment.

NOS PARTENAIRES